Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • France-Emmanuelle
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple

Blog France-Emmanuelle

France-Emmanuelle vue sur le Web:

France-Emmanuelle vous informe

Si vous êtes sur mon blog c'est probablement que vous rencontrez un problème au sein de votre couple, vous cherchez une solution ?

17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 08:22

violence_conjugale_vie_de_couple_derape.jpg

Dans une relation de couple, quand bien même équilibrée en apparence, il peut survenir à certains moments de la vie des tensions plus vives qui génèrent alors des problèmes plus ou moins importants. C'est dans le mode de résolution propre à chaque couple ainsi qu'à l'histoire de chacun des partenaires qu'une réponse adaptée sera trouvée afin de sortir de cette crise normalement passagère.

 

Néanmoins, dans certains cas extrêmes la crise du couple n'est pas résolue ou ne peut l'être facilement, et il peut alors y avoir une dramatique montée en puissance avec un risque de "violence conjugale" (verbale, physique ou autre), d'autant plus si les tensions s'accumulent et ne sont pas extériorisées par un dialogue salvateur.

 

Les "facteurs habituels" qui conduisent souvent à cette violence conjugale sont généralement les suivants :

 

- la prise d'alcool, de drogues illicites, ou de certains médicaments

- les problèmes financiers ou ceux directement liés à l'argent

- une maladie grave, récurrente, invalidante, ou neurologique

- un problème professionnel grave, un licenciement, le chômage

- un problème familial, au niveau des enfants ou des parents

- un environnement anxiogène, perturbant, voire même aliénant

- des problèmes de sommeil ou des fois liés à l'activité sexuelle

- une histoire personnelle qui reproduit un schéma de violence

 

Comme nous le voyons de nombreux domaines d'activités au sein du couple peuvent induire directement ou indirectement des violences conjugales, il faut donc être très vigilant pour que les problèmes du conjoint ou plus généralement ceux du couple ne prennent pas l'ascendant et ne dégénèrent pas rapidement en une crise plus profonde ou violente, tant verbale qu'hélas des fois physique... L'anticipation des problèmes, par le dialogue et surtout sur la façon dont le couple pourra y faire face conjointement, est la meilleure solution pour endiguer rapidement toute détérioration potentiellement durable du climat conjugal et ainsi privilégier intelligemment le "mode résolution" plutôt que le bien trop facile "mode reproche et dispute".

 

Ceci dit, il faut être clair quant à la définition exacte de "violence conjugale" et ne certainement pas mélanger conversation peu mouvementée avec "violence verbale", ou bien la petite tape sur l'épaule (ou ailleurs...) avec une véritable "violence physique". Mais finalement, après en avoir vu "le pourquoi" ci-dessus avec les quelques causes principales, posons-nous trois autres bonnes questions : "où commence cette violence" ? Comment se manifeste-t-elle ? Et que faire si elle se déclenche malgré tout un jour ?

 

Officiellement la "violence physique" se traduit par des coups, des mutilations voire dans les cas les plus extrêmes par la mort (meurtre ou suicide). La "violence verbale" s'exprime par des insultes, des humiliations répétées, des menaces ou du chantage, une pression psychologique forte (aliénation, contraintes diverses) voire même par une jalousie excessive qui peut y être parfaitement assimilée, tant pour la femme que pour l'homme.

 

A savoir tout de même que les études montrent toutes que ce sont les femmes qui en sont les victimes principales dans plus de 80% des cas, notamment en ce qui concerne les "violences sexuelles" telles les viols ou agressions sexuelles (pratiques ou actes sexuels non consentis par l'un des partenaires) au sein du couple, voire même dans les cas encore plus graves pouvant aller jusqu'au proxénétisme... Avec ces quelques notions de base, chacun voit déjà un peu mieux les limites des termes de "violences conjugales" et peut juger des "limites acceptables et acceptées" au sein de son propre couple, mais dans tous les cas s'il y a souffrance de l'un des deux à cause de l'autre c'est qu'il y a agression et donc violence de sa part, et ceci est inacceptable et bien évidemment intolérable !

 

Par conséquent, si vous pensez être victime de violences conjugales, si vous éprouvez un grave malaise au sein de votre couple pouvant entrainer une crise à terme encore plus profonde ou des problèmes potentiellement violents dans le couple, alors n'hésitez pas un seul instant à en parler avec un(e) spécialiste qui saura vous orienter et vous aider. En cas de doute n'attendez pas qu'il soit trop tard pour agir pour sauver votre couple ou vous-même.

 

"Je ne peux pas admettre la violence, même contre la violence." Roger Martin du Gard

 

"La violence verbale est la première étape de la violence générale contre les femmes." Isabelle Alonso

 

 

Partager cet article
Repost0
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 07:06

comment_jalousie_preuve_Amour.jpgIl faut savoir que la jalousie est une preuve de désamour que l'on s’accorde avant tout à soi même et non une preuve d’amour, si je ne parle pas de ce petit pincement au cœur que l'on ressent, lorsque notre partenaire regarde une autre femme, c’est que cela me semble plutôt naturel.

 

J’évoque plutôt l'expression d'une jalousie maladive empreinte de psychodrames en tous genres, de questions permanentes, de harcèlements et de souffrances pour les deux partenaires.

 

La jalousie ne fédère pas le couple mais le désolidarise, le déconstruit, et celui qui la subit n'a d'autres choix que de se taire pour éviter les conflits ou les questions à répétition alors même que le dialogue est essentiel pour dénouer des crises.

 

Faut-il manquer de confiance en soi pour se persuader et finir par convaincre notre partenaire qu'il va nous quitter, car il est évident qu'à force de prêter de mauvaises intentions à son conjoint il finit par se lasser et par partir, complètement usé de devoir sans cesse  justifier de ses actes et pensées personnelles.

 

Que de souffrance intérieure pour celui qui s'imagine qu'il n'est pas "aimable", obligée sans cesse d'espionner son conjoint, de le suivre, de le harceler de SMS ou autre messages... Comment arriver à déployer une "énergie positive" pour construire quand notre seule raison d'être consiste à attendre la trahison, la rupture ou l'échec, pour finalement la provoquer !

 

D'autant plus, que pendant que l'on se focalise sur la tromperie à venir de son conjoint, c'est finalement soi-même qui est trompé et persécuté au quotidien.

 

La jalousie nous cantonne dans un rôle de victime, nous serions sans cesse et malgré nous la victime de la trahison de celui que l'on aime, passive, inerte, impuissante... devant un tel tableau il y a de quoi déprimer, et dans un tel état d'esprit il faudrait en plus que notre conjoint nous aime et comprenne les rouages de ce que l'on peut vraiment appeler une "maladie d'amour"...

 

Il est temps de vous occuper de vous plutôt que de vous préoccuper des faits et gestes de votre conjoint et de vous poser les bonnes questions.

 

- Vous occupez vous de vous (sport, vêtements, maquillage, soin, nutrition)

- Définissez ce qui vous plait le moins en vous (est il possible d'agir seul(e) ?)

- Avez-vous un cercle d'amis où vivez vous en vase clos avec votre partenaire ?

- Avez-vous déjà été sous l'emprise d'une jalouse maladive, si oui vous en souvenez-vous.

- Apprenez à relativiser votre relation amoureuse sans pour autant devenir distant(e).

 

Pour une personne jalouse le plus grand défi est d'abord d'apprendre à s'aimer car c’est souvent une personne ayant une faible estime de soi, qui s'auto-alimente de ses propres angoisses... elle a souvent beaucoup de difficultés pour se remettre en cause étant persuadée d'être la victime d'un(e) partenaire qui :

 

- Fait exprès de regarder les autres femmes / hommes qui passent

- ne lui montre pas son amour de manière assez ostensible

- pourrait tout comme les autres l'abandonner en le (la) trahissant

- "semble" dissimuler ou cacher des faits ou des rencontres

- "parait" bien plus sympathique avec les autres personnes

 

Réveillez-vous, prenez-vous en main, agissez pour le bien de votre couple, donnez envie à votre partenaire de rester à vos côtés plutôt que de le faire fuir par vos récriminations et soupçons. Faites appel à un(e) spécialiste qui pourra vous aider à reprendre confiance en vous et en votre partenaire qui n'a cessé de vous aimer et qui souffre aussi tout comme vous de cette "jalousie maladive".

     

"La jalousie est comme un acide qui attaque d'abord le cœur du jaloux lui-même pour atteindre ensuite celui qu'il jalouse." Ostad Elahi

 

"La jalousie est le tyran du royaume de l'amour." Cervantès

 

 

Partager cet article
Repost0
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 08:37

mon_mari_veut_avoir_raison_et_refuse_de_changer.jpgQuoi que je fasse, quoi que je dise, mon mari prétend qu'il a raison et ne se remet jamais en cause… résultat : ce sont des disputes permanentes, tout cela m'épuise et je ne sais plus comment faire pour qu'il m'écoute, voire seulement qu'il m'entende !

 

 

Bien souvent les femmes qui m'expriment vivre l'autoritarisme de leur mari au quotidien, ne souhaitent pas s'en séparer au prétexte que les enfants pourraient souffrir du divorce de leurs parents. Alors même que ces mêmes enfants grandissent dans un univers écrasant et qu'ils s'imprègnent d'un mode de vie auquel leur propre mère n’adhère  pas, entre cris et disputes ils subissent impuissants la déliquescence du couple et en pâtissent durablement.

 

Disons le sans ambages, votre conjoint est "psychorigide", car si nous évoluons ensemble tout au long de notre vie, vous constatez que votre mari n'évolue pas et reste campé sur ses positions au fil des années qui passent, vous devenez malgré vous complice des jeux du couple axés sur des rapports de domination/soumission dont vous êtes la principale victime et qui "de facto" se répercutent sur l'éducation de vos enfants, lesquels un jour deviendront des adultes et seront susceptibles à leur tour de reproduire le schéma familial qu'ils auront modélisé.

 

Souvent les femmes qui subissent la tyrannie de leur mari ont tendance à minimiser les faits :

 

- Vous savez, il n'a pas toujours été comme ça...

- Vous savez, il aime ses enfants plus que tout...

- Vous savez, je sais qu'il m'aime, dans le fond...

 

S'il est si compliqué de faire des choix de vie c'est que chaque décision implique de devoir renoncer à une situation que l'on connaît pour prendre un nouveau chemin que l'on ne connaît pas, alors l'incertitude devient le rouage d'une inertie et rien ne change jamais ni n'évolue.

 

Heureusement dans un certain nombre de cas le dialogue permet de dénouer salutairement les situations de crise, le conjoint comprend alors que la rigidité dont il fait preuve n'a pour unique but que de masquer ses propres faiblesses.

 

- Si je lâche prise maintenant les enfants ne m'obéiront plus du tout

- J'ai peur si je ne prends pas de décisions que ma femme ne m'admire plus

- Lorsque que j'étais enfant c'est mon père qui décidait, je fais pareil...

 

Dans tout les cas, si vous constatez que votre conjoint refuse catégoriquement de se remettre en cause ou que l'idée même de se faire aider par un tiers le met dans une rage folle, vous devriez décider par vous même des décisions à prendre concernant votre avenir et celui de vos enfants (si vous en avez).

 

Pour commencer, faites vous aider par un(e) spécialiste, car quelque soit le choix de vos décisions vous devez impérativement sortir de cette ornière et de ce rôle de victime pour vous réapproprier légitimement le contrôle de votre vie. Même si aujourd'hui vous êtes résignée face à l'autoritarisme de votre conjoint, vous savez mieux que quiconque ce qui est bon pour vous et pour vos enfants.

 

Citations :

 

"Cette chose plus compliquée et plus confondante que l'harmonie des sphères : un couple." (Julien Gracq)

 

"Couple, au sens mécanique du mot : système de forces parallèles et de sens contraires." (Pierre Baillargeon)

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 08:12

Comment_gerer_le_stress_dans_son_couple.jpgComment gérer le stress et par déclinaison les problèmes dans son couple car nous le savons tous, nous vivons une "époque formidable" : avancées technologiques remarquables, accélération du rythme de nos vies et allongement de celles-ci, multiplication spectaculaire de l'information en temps réel, réseaux sociaux avancés, loisirs et spectacles de plus en plus grandioses, etc…


 

Hélas ! Le prix à payer est souvent lourd, toute cette agitation effrénée d'un monde moderne en pleine course folle, toute cette croissance globalisée qui déraille, tout ce remue-ménage ininterrompu, tout nous pousse à nous dépasser constamment sans même que nous nous en rendions compte.

 

A suivre ce train d'enfer que nos sociétés nous imposent, l'homme et la femme ont de plus en plus de mal à trouver leur place et/ou un équilibre stable, et disons-le d'emblée et sans ambages : le couple est aussi en crise car il vit dans un monde stressant !

 

En effet, les couples subissent aussi de plein fouet directement ou indirectement les contrecoups de ce que nos sociétés fabriquent de moins bons:

 

- des environnements anxiogènes

- des compétitions destructrices...

- des déchets ultra dangereux en masse...

- de nombreuses peurs et frustrations...

- des pertes de repères multiples...

- de fausses idées ou idéologies...

- un espace climatique qui devient fou

- une dégradation de notre planète

- une incertitude généralisée de l'Avenir...

 

etc… Arrêtons vite cette gentille liste que vous connaissez tous !

 

Il faut savoir que normalement si nous vivons en couple (hétérosexuel pour la majorité), ce n'est pas uniquement parce que la Nature nous à fait complémentaires au niveau sexuel c'est aussi et surtout pour mieux affronter "à deux" le monde qui se présente à nous, pour utiliser des moyens d'action et de réflexion en commun afin d'établir un équilibre viable sur les deux plateaux d'une vie conjugale acceptée, pour confronter les points de vue et anticiper les problèmes "en couple", et tout simplement pour vivre mieux à deux.

 

Ceci dit, même le couple le plus fort et le plus harmonieux subit un jour ou l'autre l'emprise du stress sous une forme ou sous une autre, ce qui peut se traduire de plusieurs façons pour l'un voire pour les deux partenaires:

 

- une perte d'appétit ou au contraire une boulimie

- une sorte d'angoisse ponctuelle ou bien récurrente

- un sentiment de faiblesse et/ou de frustration extrême

- des problèmes dans les rapports sexuels avec le conjoint

- une cogitation associée à un manque de sommeil accru

- la prise de produits, tels des drogues ou de l'alcool

- le déclenchement d'une maladie, une baisse immunitaire

- une communication qui se détériore dans le couple

- une insomnie caractérisée avec des cauchemars

- une aphasie ou au contraire un énervement constant

 

Encore une fois la liste n'est pas exhaustive ni systématique mais l'on voit très vite que le stress peut engendrer de graves problèmes de couple, reste à savoir comment les deux partenaires vont gérer ces effets pervers et retrouver un bon équilibre.

 

Dans tous les cas le couple doit être vigilant, reconnaitre les signes avant-coureurs d'un stress actif chez le partenaire ou anticiper ce stress en y opposant une gamme de solutions à la fois simples mais assez subtiles à mettre en œuvre au quotidien:

 

- savoir relativiser la gravité d'une situation en place

- les encouragements du partenaire sont un point capital

- un dialogue calme, sans énervement, logique et structuré

- le sens de l'humour peut aussi bien alléger le stress

- trouver et orienter la situation sur des vues positives

- être en phase, à deux, sur le cœur du  problème à régler

- chouchoutez votre partenaire, complimentez-le, rassurez-le.

- renforcez les activités en commun au sein du couple

- l'activité sexuelle est un facteur grandement déstressant

 

Comme nous le voyons ici aussi, c'est la base relationnelle et la qualité du dialogue basique du couple qui pourra atténuer puis désamorcer un climat de crise et de stress, la forte cohésion des partenaires face aux problèmes de couple est la clef de la réussite pour vaincre le stress ambiant et donc pour résister d'autant mieux à cette "époque formidable" mais si déstabilisante. Tout comme nous avons un "capital Soleil" en été pour le bienfait de notre peau, le couple dispose d'un excellent "capital anti-stress" à utiliser sans modération puisque celui-ci se recharge constamment grâce à l'amour qui unit les conjoints !

 

"En période de stress, les femmes parlent sans réfléchir. Les hommes, eux, agissent sans réfléchir." Allan Pease

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 09:23

mon_mari_me_trompe_que_faire.jpgVous avez l'impression que votre partenaire vous trompe ou vous savez qu'il vous trompe ? C'est la première question à laquelle vous devez réfléchir car nous pouvons parfois nous inventer les scénarios les plus sombres simplement parce que notre partenaire a changé de comportement.

 

 


Il n'est pas rare que l'on me demande que dois je faire en cas de trahison ?

 

Vous constaterez qu'en en parlant à vos amies certaines vous répondront :

 

- Je serais toi, je le quitterais, c'est inadmissible !

- Moi je préfère ne pas savoir s'il me trompe...

- tu as qu'a faire comme lui, trouve toi un amant !

 

Il n'existe pas de vérités, mais des croyances personnelles concernant ce qui est acceptable ou non, pardonnable ou non et chacun va réagir en fonction de ce qu'il ressent. Et de ce qu'il croit juste.

 

La première des choses à faire est  donc d'en parler avec le principal intéressé. C'est le dialogue entre vous et les réponses aux questions que vous vous posez qui vont vous permettre de prendre des décisions et non les conseils de vos amis ou de vos proches.

 

- Cette femme est elle entrée dans son lit ou dans sa vie ?

- Envisage-t-il de mettre un terme à cette relation extra conjugale ?

- A t-il le désir de vouloir partager des projets avec vous ou avec elle ?

- Comment envisage-t-il l'avenir ?

 

Ensuite une remise en question s'impose, celle du couple s'impose de fait, mais il me paraît essentiel que vous puissiez également vous remettre en cause car l'important en l'état n'est pas de définir qui est le coupable et la victime mais bel et bien de comprendre la situation qui a conduit votre conjoint à se laisser approcher par une autre femme.

 

- Que va t il chercher ailleurs qu'il ne trouve plus au sein de son couple ?

- Avez-vous l'impression de vous être négligée ces dernières années ?

- Et si finalement cette épreuve vous permettez de relancer votre couple...

 

Bien souvent c'est dans l'adversité et face à une souffrance que l'on croit insurmontable que nous allons déployer toute l'énergie nécessaire pour nous dépasser, nous allons oser sortir de cette routine dans laquelle nous nous sommes laissés enfermer sans nous en rendre compte.

 

- Pour se lancer dans un régime et perdre du poids

- Pour s'accorder enfin du temps avec nos ami(e)s

- Pour se recentrer sur soi et ses besoins personnels

 

En reprenant contact avec vos besoins vous allez vous surprendre à retrouver le goût d'entreprendre avant tout pour vous-même, et par déclinaison aussi pour votre couple.

 

"Jamais les hommes ne deviennent plus tendres que lorsque on leur a pardonné une infidélité de passage" Ninon De Lenclos

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 11:08

problemes_couple_vacances_enfer_ou_paradis.jpgDurant toute l'année nous attendons les congés et plus encore les grandes vacances d'été avec impatience, mais que nous soyons déjà en couple ou en relation de couple la période estivale peut être révélatrice de problèmes de couple en découvrant de nouveaux aspects de nos personnalités, ou de nos comportements, qui permettent au conjoint de nous voir sous un angle différent.


 

Et quelques fois cela peut paradoxalement entrainer des crises ou de graves problèmes de couple qui n'apparaissaient normalement pas au quotidien.

 

En effet, le changement brutal d'environnement, même dans un cadre idyllique, peut générer des tensions et déstabiliser l'harmonie du couple face à des situations qu'ils n'ont pas envisagées ou bien tout simplement parce que la notion de vacances n'est pas la même pour les deux partenaires :

 

- elle aime farnienter au bord de la plage et lui préfère surfer toute la journée

- il veut visiter les sites archéologiques mais cela n'intéresse pas madame

- quand l'un veut se reposer l'autre désire bouger et griller son énergie !

- monsieur regarde un peu trop les autres femmes en bikini sur le sable...

- elle désire rester en couple au calme, mais il veut sortir en bande

- il se plaint qu'elle fasse les boutiques et dépense bien trop d'argent

- elle (il) ne peut pas se passer de son téléphone plus de 15 minutes...

- l'un adore se griller longuement au soleil, l'autre ne le supporte pas.

- il (elle) parle sans arrêt de son travail et ne sait pas décompresser !

- elle veut sortir en boite tous les soirs... mais il préfère rester au lit.

 

Comme nous le voyons, en vacances beaucoup de situations peuvent rapidement devenir conflictuelles ou gênantes, gâcher bêtement non seulement les bons moments mais aussi entrainer des crises ponctuelles ou bien dévoiler des problèmes de couple plus durables et profonds...

 

Voici donc quelques petits conseils très utiles pour passer d'agréables vacances avec son (sa) partenaire :

 

- restez toujours à l'écoute de votre partenaire et soyez disponible

- ne parlez pas des problèmes quotidiens, vous êtes en vacances !

- sachez casser votre train-train et sortez des schémas habituels

- cherchez à le (la) surprendre, vous avez le temps pour l'insolite

- n'organisez pas tout de A à Z, laissez jouer une part de hasard

- ne vous chargez pas de trop d'activités... décompressez !

- partez à deux, laissez les enfants chez mamie ou en colo :-)

- le tout est de dépenser son énergie positivement, à son rythme

- du temps : vous en avez, alors "chouchoutez" votre partenaire

- les vacances, c'est aussi fait pour se reposer, ne l'oubliez pas !

 

Des règles simples, du bon sens, un juste équilibre entre activités originales et repos amoureux programmés, entre se faire plaisir et lui faire plaisir : voilà le secret de bonnes vacances en couple sans se prendre la tête inutilement, d'ailleurs vous n'êtes pas en vacances pour vous compliquer l'existence, au contraire simplifiez-vous la vie puisque vous en avez justement le temps d'un été...

 

"Il n'y a pas de vacances à l'amour, ça n'existe pas. L'amour, il faut  le vivre complètement avec son ennui et tout, il n'y a pas de vacances possibles à ça." Marguerite Duras

 

Celle-ci m'a bien fait sourire:

 

Nous faisons chambre à part, nous allons dîner chacun de notre côté, nous prenons nos vacances séparément ; nous faisons tout  ce que nous pouvons pour sauvegarder  notre mariage. [Rodney Dangerfield]

 

Celle-ci également :

 

Aller en vacances avec sa femme, c'est comme aller au restaurant  avec ses tartines. [Frédéric Deville]

 

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 07:18

Je_n-ai_plus_confiance_en_lui-copie-1.jpgDans le cadre de la relation de couple la confiance est mise à mal en cas d'infidélité ou de trahison, alors comment reprendre confiance en son conjoint lorsque nous pensons que cette situation peut se reproduire à tout moment ?

 

Pour chacun d'entre nous la confiance se mesure et s'évalue, cela commence dés le plus jeune âge.

 

- Ce sont les encouragements d'une mère qui permettent à un enfant de faire ses premiers pas

- La bienveillance d'un professeur qui donne à un enfant l'envie de se surpasser

- La présence d'un père qui lâche le vélo sur lequel nous nous maintenons sans tomber

 

La confiance que l'on nous accorde nous permet de progresser et de grandir jusqu'à ce que nous soyons capables en toute confiance de vivre des expériences par nous même sans l'approbation d'un tiers. Nous avons confiance en nous car nous vivons des expériences positives dont nous mesurons le succès, lequel renforce notre construction individuelle afin d'affronter notre environnement avec plus d'assise.

 

Au sein du couple, la confiance est un apprentissage qui se mesure de part sa longévité, le partage de croyances et de valeurs communes, l'expression des sentiments etc… "A contrario", lorsque la confiance est altérée nous éprouvons de la défiance à l'égard de celui ou celle que l'on aime :

 

- Mon conjoint m'a trompé, je crains qu'il ne recommence à la moindre occasion

- Je risque de perdre tout ce que j'ai fondé avec mon (ma) partenaire actuel(le)

- Notre relation s'est dégradée, il (elle) ne me respecte plus du tout et j'ai peur

 

Certains couples ne peuvent surmonter cette épreuve car celui qui est trahi a perdu le sens des valeurs qui l'unissait à son conjoint, pour les autres il faudra définir de nouvelles expériences qui permettront de pouvoir renouveler une confiance altérée.

Pour cela il nous faut traverser trois étapes essentielles.

 

- Avant tout Libérer sa colère et sa rancœur en l'exprimant clairement

- Pardonner, car sans pardon pas de reconstruction possible

- Définir de nouvelles preuves mesurables par des mots ou des actes

 

Sachez qu'il faut parfois beaucoup de temps pour traverser ces trois étapes et, comme le temps est relatif à chacun, il est fondamental de pouvoir dialoguer pour ne pas vous user respectivement.


Cependant ce n'est pas le temps qui atténuera la blessure d'une trahison mais bel et bien l'espace que vous laisserez à votre conjoint pour réparer son erreur ou sa faute.

 

La vie est une succession d'expériences tantôt enivrantes tantôt douloureuses mais ce sont elles qui nous font grandir, donnent du sens à nos vies et nous permettent d'appréhender de manière plus profonde la relation au monde, à nous-mêmes et à autrui.

 

 

On ne badine pas avec l'amour (acte 2 scène V) - Alfred de Musset (1810 - 1857) :

 

"Adieu Camille, retourne à ton couvent, et lorsqu'on te fera de ces récits hideux qui t'on empoisonnée, réponds ce que je vais te dire : Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées; le monde n'est qu'un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de ces deux êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit : J'ai souffert souvent, je me suis trompé quelques fois : mais j'ai aimé. C'est moi qui ai vécu et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui."

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 08:42

couple_aimer_plus_pour_-se_-plaire-_plus.jpg

En couple, comment s’aimer plus en se plaisant plus :


Après quelques années, parfois même rapidement, la vie de couple peut vite prendre le rythme du train-train quotidien et ronronner au risque de voir l'ennui et la routine s'installer peu à peu. Alors comment sortir de cette ornière si familière pour dynamiser le couple et lui redonner des couleurs comme au premier jour...

 

La solution est de lui plaire chaque jour encore un peu plus !

 

Evidemment, même si cette solution semble simple et tombe sous le sens, son application sera bien moins facile à mettre en œuvre mais quelques petites recettes de bon sens devraient vous aider à réveiller votre couple.

 

Avant d'aller plus loin, posons nous quelques questions basiques afin de trouver les bonnes réponses :

 

- Qu'est-ce qui ferait plaisir à mon conjoint pour qu'il (elle) soit encore mieux ?

- Comment aime-t-il (elle) me voir ou comment voudrait-il (elle) me percevoir ?

- Qu'attend il (elle) de moi au quotidien pour renforcer notre relation de couple ?

- Y a t'il quelque chose que nous n'avons pas encore réalisé ou pensé ensemble?

- Mon (ma) partenaire a t'il (elle) un besoin ou une attente toute particulière ?

- Est-ce que je peux apporter un plus sur un point personnel qui pourrait lui plaire ?

 

Aucune de ces questions n'est anodine, dans un couple il faut savoir penser à l'autre sans pour autant s'oublier soi-même, c'est la notion fondamentale qui permet au couple de se lier fortement en évoluant dans la bonne direction. En se posant déjà la question, chaque conjoint pourra ainsi appréhender la situation et se rendre compte du chemin à parcourir pour y arriver tout naturellement. Par conséquent prenez l'habitude de regarder votre partenaire sous un nouveau jour pour aller de l'avant et décrypter ses besoins...

 

D'une manière générale dresser ici un tableau à la fois explicite et valable pour tous serait impossible, puisque chaque personne est différente au niveau de son histoire et de ses attentes... ceci dit nous pouvons néanmoins lister quelques grandes lignes générales qui vous permettrons de trouver des pistes pour lui plaire :

 

- Il (elle) trouve que je parle beaucoup trop alors je vais l'écouter plus...

- Je ne suis pas assez câlin(e) alors je vais essayer d'être plus doux/douce...

- Sortons un peu plus ensemble car il (elle) aimerait se changer les idées...

- Un gentil compliment ou un petit geste amical pour aider et pour soutenir...

- Recevoir la famille est devenu une obligation alors ce W-E restons entre nous.

- Je décide de mieux m'habiller et de soigner mon apparence pour lui plaire...

- Le (la) regarder naturellement et lui faire un délicieux sourire complice...

- Une petite surprise ou un cadeau de temps en temps pour lui fait plaisir...

- Il (elle) est fatigué(e) en rentrant alors faites lui un petit massage relaxant...

- Prendre la bonne initiative de quelques nouvelles positions amoureuses...

- Lui dire tout simplement doucement au creux de l'oreille un grand "je t'aime".

 

Vous voyez, lorsque l'on est en couple, on oublie bien souvent des choses simples qui peuvent pourtant  changer  bien des choses dans le regard et dans l'attitude de notre conjoint qui aura envie de donner en retour.

 

N'est-il pas agréable de recevoir puis de donner à son tour ? Alors oui, si vous désirez lui plaire prenez l'initiative et sachez qu'il (elle) le sentira et en fera tout autant... par contre si vous ne montrez jamais aucun changement d'attitude dans un sens positif, comment voulez-vous que les choses s'améliorent d'elles-mêmes sans une véritable volonté d'agir !

 

La vie à deux se construit pas à pas, elle peut aussi se déconstruire tout comme une maison que l'on entretient plus et devenir une véritable ruine, alors avancez jour après jour, réfléchissez à ce qui peut améliorer votre relation au sein de votre couple en agissant déjà sur votre comportement afin d'en avoir écho de la part de votre moitié, c'est aussi simple que cela, encore faut-il y penser régulièrement, naturellement et amoureusement pour entretenir la flamme du désir d'être ensemble, ainsi vous lui plairez encore plus !

 

"Pour se plaire il faut se ressembler  beaucoup afin de s'entendre, et différer un peu afin d'avoir à se comprendre." [Diane de Beausacq]

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 06:52

Il_promet_de_faire_des_efforts.jpgVous pensez peut être qu'il suffit de faire des efforts au sein de votre couple pour retrouver un confort de vie, c'est une erreur ! Par définition un effort ne peut être que ponctuel ce qui explique pourquoi il ne peut perdurer dans le temps. Vous devez donc intégrer qu'en demandant un effort à votre conjoint vous n'obtiendrez pas un changement dans la durée.

 

En conséquence, ce sont peut être des règles de vie à définir entre vous et votre conjoint plus que "de simples efforts" que vous devez "négocier".

 

Très souvent ce sont des problèmes récurrents qui sont vecteurs de conflits au sein du couple, souvent la vision des choses n'est pas celle que l'on croit et chacun voit aussi midi à sa porte:

 

En ce qui concerne les hommes, quelques exemples de "problèmes":

 

- Il ne range rien et laisse souvent trainer ses affaires par terre

- Je lui répète sans arrêt la même chose mais rien ne change

- Il rentre à n'importe quelle heure sans même me prévenir avant

- Il me fait l'amour en pleine nuit et me réveille dans mon sommeil

- Ses matchs de foot ou sa console de jeux passent toujours avant moi

- Il ne veut pas m'aider pour les courses et je dois tout organiser

 

Et en ce qui concerne les femmes :

 

- Elle passe son temps à ranger, à nettoyer, moi je ne compte plus

- Elle ne veut jamais comprendre mes explications techniques

- Elle a sans arrêt toutes ses copines à la maison pour bavarder

- Elle a souvent la migraine quand je veux lui faire un gros câlin

- Elle préfère les activités en solitaire comme la lecture ou le tricot

- Elle ne veut pas apprendre à bricoler à la maison avec moi

 

Vous avez l'impression qu'il (elle ) fait exprès d'agir de la sorte, puisque à de nombreuses reprises vous lui avez demandé de prendre en compte vos demandes répétées, voire même de faire des efforts, la colère, la rancœur et la frustration gagne du terrain et vous ne communiquez plus que dans la plainte.

 

C'est effectivement très épuisant d'êtres en colère chaque jour qui passe, on se sent vide, incompris(e) et fatigué(e), d'autant que bien souvent comme il (elle) ne fait pas ce que qui a été convenu, il y a fort à parier que vous le faites à sa place et si vous arrêtiez de vous comporter comme une mère protectrice ou comme un papa professeur ?!

 

- Il ne range pas ses affaires laissez les trainer à même le sol, lorsqu'il n'aura plus rien à se mettre vous l'entendrez râler alors de votre voix la plus suave vous lui répondrez  « je ne comprends pas as-tu mis ton linge à laver dans le panier prévu à cet effet ? »

 

- Il rentre à n'importe quelle heure, alors que vous l'attendiez pour dîner, commencez, voire même finissez sans lui.

 

- Elle vous demande de changer l'ampoule électrique alors que cela fait 10 fois que vous lui montrez comme faire laissez la pièce dans le noir et attendez tranquillement.

 

- Elle a trois copines à la maison tous les jours, invitez à votre tour trois ou quatre amis sans prévenir et commencez à jouer au poker dans le salon...

 

Succinctement faites ce que vous avez à faire ou ce que vous avez décidé de faire, nous avons suffisamment de contraintes avec lesquelles nous devons concilier pour refuser de s'en infliger davantage.

Plutôt que de chercher à prendre en charge votre conjoint, laissez le se confronter à ses besoins personnels.

 

Enfin acceptez de ne pas avoir le même sens des priorités, ne laissez pas partir votre couple en déliquescence pour de simples problèmes d'intendance ou des points techniques mineurs, définissez des règles et laissez votre conjoint respecter les siennes sans intervenir vous y gagnerez tous les deux en calme et en sérénité. Par contre soyez respectueux des choix de votre partenaire si cela ne perturbe pas votre couple, sachez aussi lisser les angles au quotidien en lui laissant du temps libre personnel, en l'associant si possible à vos activités mais sans insister Vivre en couple c'est à la fois partager son temps mais aussi son espace vital avec son partenaire, cela peut vite ressembler à une prison si chacun n'y met pas du sien pour respecter l'autre et l'aider.

 

Cette même règle d'or très connue s'applique aussi dans le couple : "la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres". Pour être un couple libre et épanoui, il faut avant tout respecter la liberté de son conjoint, ne pas imposer la sienne et tout faire pour se sentir encore plus libre à deux.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 10:29

Comment_oublier_son_ex_la_memoire_du_couple-copie-2.jpgComment oublier mon ex : le coeur a ses raisons…que la raison ignore…

 

Au cours de nos vies, nous avons tous vécus des déboires amoureux et personne ne peut se targuer d'avoir réussi de A à Z sa vie amoureuse sans jamais déplorer aucune erreur ou anicroche sérieuse.


Pour autant les vraies relations que l'on croyait durables et qui "cassent" du jour au lendemain nous laissent un terrible goût amer et un sentiment d'abandon souvent difficile à effacer de notre mémoire, laquelle, nous pouvons le dire ouvertement, a ses raisons que le cœur ne connaît pas, et inversement.

 

Vous étiez heureux ensemble, partageant tout ou presque, il (elle) était votre moitié tant recherchée et enfin trouvée, vous envisagiez de multiples projets sur le long terme vous voyant déjà vivre à deux dans votre petit nid douillet… Et puis patatras ! Quelque chose a enrayé la délicate machine de votre relation de couple, un incident souvent mineur au départ mais qui prend ensuite de l'ampleur pour vous éloigner irrémédiablement l'un de l'autre …Rien à faire, vous pensez qu’il est  trop tard pour "réparer", l'harmonie qui vous semble définitivement rompue, l'équilibre vacille et le couple tombe d'un seul et unique coup porté en se brisant en mille petits morceaux.

 

Voici donc une histoire classique qui arrive régulièrement à des milliers de couples par jour de part le monde, c'est la triste histoire de la rupture, souvent très mal vécue par les deux protagonistes, mais aussi quelquefois provoquée sciemment par l'un des deux en toute connaissance de cause pour clore la relation de manière assez rapide et hélas brutale. Et dans ce cas, alors que reste-t-il à celui ou à celle qui espérait le plus de l'autre, à celui qui s'était le plus investi et qui "y croyait" très fort ? Là est justement la question, et le problème à résoudre : comment oublier son ex quand la mémoire s'accroche aux souvenirs heureux et pourtant disparus comment effacer l'autre, celui qui vous a fait à la fois tant de bien et beaucoup de mal, ici réside d'une certaine façon toute l'ironie de l'histoire, celle d'oublier les bons moments passés ensemble, ceux qui ont été le fondement de notre bien-être et de notre équilibre, ceux que l'on cherche paradoxalement à conserver malgré la douleur de la séparation.

 

Dans bien des cas la dépression (ou la grosse déprime) n'est pas loin pour celui (ou celle) qui n'arrive pas à oublier une relation qui a "tournée court" ce qui devrait d'ailleurs pourtant être une raison suffisante pour "lâcher prise" avec cet épisode douloureux, mais non ! ce serait trop simple "l'esprit amoureux" ne raisonne pas, il tourne à vide, il cogite en boucle et torture inlassablement vos nuits blanches, sans relâche en épuisant lentement mais sûrement toute votre énergie vitale. Je sens ici que certain(e)s d'entre-vous se reconnaissent ou bien que la situation décrite ne vous est pas complètement étrangère...

 

Alors, comment faire pour ne plus "y penser", voici quelques conseils utiles :

 

- ne pas rester isolé(e) sera déjà une priorité, sortez vous aérer la tête

- les proches peuvent vous aider si la famille sait comprendre la situation

- reprendre une activité de loisir ou de sport permet de s'occuper sainement

- ne surtout pas retourner sur les lieux qui vous rappellent votre ex conjoint

- ne pas chercher à côtoyer des ami(e)s communs, cela serait une erreur

- rangez ou éloignez les objets susceptibles de vous rappeler votre ex

- parlez à un(e) spécialiste du couple afin d'extérioriser vos émotions

- Avoir une bonne hygiène de vie permet de stabiliser votre métabolisme

- si vous avez des ami(e)s fidèles et sûrs, parlez ouvertement avec eux

- pour certain(e)s, l'écriture peut aussi être une solution d'extériorisation

- prendre des décisions telles qu'arrêter de fumer peut "vous investir"

- si vous avez des enfants, faites des sorties avec eux, focalisez sur eux

- dans tous les cas lâcher prise afin de ne pas cogiter seul(e) est la règle

- si nécessaire quelques médicaments relaxants peuvent aussi aider

- retrouver un bon sommeil et la quiétude est une priorité absolue

- et ne commencez pas trop vite une nouvelle aventure hasardeuse...

 

En suivant ces quelques conseils de base vous retrouverez progressivement votre énergie vitale, tant physique que mentale, afin de vous investir dans un premier temps dans des occupations "stabilisantes" puis ensuite vous serez de nouveau vous-même à part entière (votre "moi" sera plus fort et serein), vous aurez ainsi en grande partie fait le deuil de votre ancienne relation et vous pourrez alors penser à de nouveaux horizons relationnels avec un(e) partenaire, si nécessaire. Ce n'est qu'en ayant retrouvé une capacité émotionnelle équilibrée, que vous aurez su faire table rase du passé douloureux de votre rupture, alors vous serez à même de regarder l'avenir avec un regard à la fois nouveau et totalement positif.

 

Souvenez-vous, d'autres situations semblables ont pu vous arriver dans le passé, des situations que vous avez déjà certainement surmontées plus ou moins facilement ; la vie est une succession d'expériences et de rencontres, d'actions, de sentiments et de pensées complexes, c'est votre volonté de vivre qui vous pousse à aller de l'avant, d'abord et avant tout pour vous-même, ensuite en partageant avec une compagne ou avec un compagnon lorsque vous en ressentez le besoin et que vous êtes assez fort(e) pour ce partage.

 

S'il fallait d'ailleurs définir la relation de couple, ce serait principalement dans cette volonté commune de partager ces expériences, actions, pensées et sentiments, car rien ne remplace une relation de couple épanouie…

 

Citation : "Les ruptures ont ça de bon qu'on redevient  soi-même." [Geneviève Letarte]

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0