Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • France-Emmanuelle
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple

Blog France-Emmanuelle

France-Emmanuelle vue sur le Web:

France-Emmanuelle vous informe

Si vous êtes sur mon blog c'est probablement que vous rencontrez un problème au sein de votre couple, vous cherchez une solution ?

24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 06:28

Je dédie cet article à tout ces couples recomposés qui écrivent une nouvelle page familiale et vous propose 6 règles à adopter pour une bonne intégration de chacun.

 

1 ) Ne cherchez pas à vous  imposer, vous êtes amoureux , vous souhaitez le faire savoir au monde entier, mais vos enfants ont le droit de ne pas être transportés de joie à l'idée de devoir vous partager.

 

2) Privilégiez le dialogue, pas question de prendre la place du père ou de la mère alors rassurez le !
Cet enfant n'est pas le votre certes, mais vous avez des points communs " l'amour de son parent " le foot, le cinéma, etc...



3) Instaurez des conseils de famille, des moments privilégiés ou chacun peut s'exprimer en toute liberté, l
es enfants adorent, ce peut être sous forme de jeu (vote, débat) bien évidemment le couple parental reste le maitre du jeu.

 

4) L'écoute et le dialogue doivent être de mise, pas de crise d'autoritarisme inutile, n'oubliez pas que vous êtes "la belle mère " ou " le beau père " alors soyez
"beaux et inventifs" laissez donc le parent biologique trancher dans une
situation conflictuelle.

 

5) Evitez la confusion, ne comparez pas l'amour que votre conjoint vous porte à celui qu'il donne à ses enfants.

 

6) Cessez de dépenser votre énergie à vouloir ne pas faire de différence, bien entendu que l'on aime d'un plus grand amour son propre enfant, ce qui ne doit pas vous  empêcher d'accorder du temps à chacun d’entre eux.

 

Utilisez les ressources et la richesse de votre couple pour fédérer vos enfants, vous êtes le ciment de cette nouvelle famille et  vous avez l'avantage d'être deux.

Quelques séances suffisent pour dénouer des situations de crises.

 

www.probleme-amour-eux.fr

Partager cet article
Repost0
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 06:47

Je trouve le concept des sites de rencontres intéressant et ludique, à condition qu'il demeure un support.

 

En effet, ce doit être un outil qui permet à des hommes et des femmes de se rencontrer dans le monde réel et non pas de s'en dissocier ou de s'en exclure. 

 

Au temps jadis, on se rencontrait dans son village, on se mariait entre voisins, aujourd'hui nous connaissons à peine celui qui habite notre palier.

 

Les outils de communications récents ont supprimé la notion de distance, on peut se rencontrer au 4 coins du monde.

Pour autant la distance favorise-t-elle une relation amoureuse? (cela fera l'objet d'un article à venir)

 

De plus, dans notre société  actuelle ou le mode de communication de type texto s'amplifie, et ou il est plus facile de passer un coup de fil pour échanger, cela me semble être une bonne chose, que de retrouver les vertus de l'écrit qui ont fait la noblesse de la séduction à la  Française

 

Le danger réside dans l'intensité des échanges par mail avant la rencontre

nous sommes alors en plein " vire tu elle " ou nous idéalisons nos fantasmes, ce qui explique les nombreuses déceptions au moment de la rencontre.

 

Il est donc à mon sens essentiel de rester les pieds sur terre, les échanges doivent être rapidement suivis d'une rencontre, afin que ce Georges Clooney ou cette Claudia Schiffer de vos rêves ne se transforment pas en une terrible désillusion.

www.probleme-amour-eux.fr

Partager cet article
Repost0
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 10:40

Il n’est pas une journée ou je ne m'entends dire:

 

Je viens de rencontrer un homme (une femme) mais vous savez France-Emmanuelle (il) elle a peur de l'engagement !

 


C 'est probablement vrai, pour autant s'il est une question que je me pose, c'est :

 

- Pourquoi celui qui cherche justement à s'engager se débrouille pour rencontrer un partenaire qui n'est pas dans l'engagement ?

 

Dans une relation les jeux se jouent à deux, et l'on ne s'attire jamais par hasard.

Parfois nous avons tellement peur de partager une histoire d'amour, qu'il nous est plus facile de répéter inlassablement des échecs amoureux.

 

Nous ne sommes pas obligés de reproduire nos échecs amoureux, l'amour implique confiance et abandon et finalement, la peur de s'attacher est déjà l'anticipation d'une rupture programmée et/ou des problèmes de couple à venir.


- Comment pouvons nous préjuger de notre désir d'engagement dans une relation naissante donc par essence même très incertaine ?

 

- Sommes-nous alors véritablement dans le désir de s'engager ou le besoin de se rassurer au travers nos projections ?

 

- Quel est donc le sens que nous donnons l'un et l'autre à l'engagement ?

www.probleme-amour-eux.fr

Partager cet article
Repost0
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 07:21

L infidélité dans le couple est souvent synonyme de "trahison" Le mythe du couple s'effondre.

 

 -      Moi jamais je ne lui aurai infligé une telle injure

 -      Moi je ne pourrai jamais lui pardonner

 -      Moi je n’imaginais pas qu’il (elle) pourrait me trahir

 

Au delà de la remise en cause personnelle de celui qui est "trompé"


 


- Je ne vaux plus rien

- Il ou elle est forcément mieux que moi

- Pourquoi n'ai je pas ressenti qu’il (elle) allait voir ailleurs

 

Il y a la remise en cause sociale de la conception que l'on se faisait de son couple.

 

- La représentation de " son couple " dans la société

- La représentation de son couple dans la famille

- La représentation de son couple auprès de ses amis

 

Il convient alors de se poser les bonnes questions.

 

- Cette trahison est-elle insurmontable ?

- Pourrai je lui pardonner ? Et comment faire ?

- Que puis-je apporter et attendre de mon couple aujourd'hui ?


www.probleme-amour-eux.fr

Partager cet article
Repost0
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 11:03




Lorsque l'on "tombe"on lâche prise, on ne maîtrise plus rien.

Nous éprouvons des émotions incontrôlables.

 

- On se met à rougir

- On se met à suer

- On éprouve une chaleur qui nous envahit

 



                      On s'imagine que la personne en face de nous perçoit toutes nos émotions !

 

- On se sent mal

- On se sent bien

- On ressent une chaleur dans son cœur et dans son corps


Au travers "l'autre" on se regarde, on se reconnaît, on communique !

 

- On se trouve enfin ! 

   - On tombe amoureux !


C'est fluide, harmonieux en un mot c'est magique !

 

Et quand ce transfert, ce partage cette communion prend fin, alors on tombe d’amour

abattu, épuisé, anéanti !

Alors, l'idéal ne serait-il pas de pouvoir entrer en relation sans pour autant tomber ?

On pourrait prendre son temps, le temps qu'il faut pour pouvoir s’aimer de manière sereine.

 

Il est possible de s’aimer sans se faire mal !


www.probleme-amour-eux.fr 

Partager cet article
Repost0
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 07:42

Il est important de dissocier les deux,ou plus exactement d'être capable de discerner si la relation est réellement composée de ces 2 ingrédients.
 
Une relation pérenne dans le temps doit associer l'amour et le sexe avec une vision commune des deux partenaires
 
Car en effet, le danger réside dans une non communication, ou une volonté délibérée de ne pas vouloir exprimer clairement ses attentes:
 
Lorsque j'entends :
 
- Il ne me voit que pour faire l'amour
- il ne me parle que de " ça "
- Il ne veut pas s'engager
- Il me dit que pour le moment il n'est pas amoureux
 
Il faut alors vous poser les bonnes questions !
 
-  Avez vous tout les deux la même conception de la relation que vous souhaitez mettre en place?

 - Que pouvez vous attendre de cette relation ?

www.probleme-amour-eux.fr
Partager cet article
Repost0
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 16:24

Il ne me désire plus !

Elle refuse que je la touche !


La frustration infligée à son partenaire n'est pas sans conséquences dans l'épanouissement du couple.


Il convient cependant de s'interroger sur les raisons de cette abstinence tant pour celui qui la refuse que pour celui qui la fait subir.




" Le mal être "
de ce couple est souvent l'expression "du mal être" de l'un des deux individus qui le compose.

Pour exemple :

-  Une femme encombrée dans ce corps qu'elle refuse n'est plus capable de s'offrir au regard de son partenaire.

-  Un homme ayant des troubles de l'érection aura du mal à affronter le regard de sa femme.

Nous pouvons donc en conclure au travers ces 2 situations que la peur de décevoir et de ne pas être à la hauteur sont des éléments déclancheurs dans le refus de partager du plaisir.


Peur et plaisir ne font pas bon ménage !


Quelques séances suffisent pour dénouer des situations de crise dans le couple.

www.probleme-amour-eux.fr

Partager cet article
Repost0
23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 18:09

Jean-Luc me demandait il y a peu...

Comment fait -on pour gérer un deuil ?

Lorsque la personne que l'on aime nous quitte , nous perdons nos repères
Nous traversons alors une période de profonde tristesse " le travail de deuil "
 
- le déni
- La colère
- Le marchandage
- La tristesse
- L'acceptation

C'est un chemin personnel douloureux qui entraine un repli sur soi , nous sommes
en contact avec les souvenirs ( le NOUS ) jusqu'à ce que ( Le MOI) puisse peu à peu
reprendre sa place.

Il faudra sortir de la dépendance = MOI Faible un VOUS fort

Il est important de faire appel à ses ressources personnelles !

- Voir ses amis
- faire du sport
- Jouer de la musique
- Ecrire
- Investissement professionnel

Chacun va puiser au fond de soi pour faire ressurgir un potentiel personnel  afin de pouvoir
à nouveau éprouver  des sources de plaisir et se sentir en accord avec " sa nouvelle image de soi"

Partager cet article
Repost0
23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 15:37

Lorsque l'on s 'adresse à moi, bien souvent on me parle de non communication au "sein du couple " au prétexte que la seule qui est partagée génère des disputes conjugales.

Ouf !  ce couple communique et c'est tant mieux !

Certes les crises déstabilisent et peuvent à long terme entraîner la mort du couple usé par les conflits.

Mais elles peuvent également permettre à chacun de se remettre en question:

Car le couple va négocier, et trouver une solution.

La crise est un symptôme, il y a toujours un élément déclancheur !

- Des problèmes financiers
- La perte d'un emploi
- Un déménagement
- Une naissance
- Un décès
- Une retraite non préparée

Il ne faut donc pas refuser les crises dans son couple , mais apprendre à les gérer en adoptant des solutions adaptées !


www.probleme-amour-eux.fr

Partager cet article
Repost0
23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 08:55

Il n'est pas de règles en la matière , pas plus d'ailleurs que d'histoires qui se ressemblent.

Le couple est unique par définition, et il est important de considérer qu'il n'existe que par la
volonté des deux partenaires.

Pour exister ce couple à besoin de préserver d'une part son intimité et d'autre part une image sociale
au travers les rituels de chacun:


- La vision commune du couple
- La projection de chacun sur la symbolique que ce couple représente


Alors si pour préserver un amour déclinant, il y a lieu de ne se retrouver que pour les bons moments le temps  pour ce couple de " se retrouver " de se séduire à nouveau afin de stimuler l'absence, le manque et le désir, la séparation devient alors un bénéfice.

Je m'entends souvent dire que ce serait la meilleure solution, pour autant il y a cette peur de perdre définitvement son partenaire.


Est -ce à penser que de le garder prisonnier dans une relation conflictuelle est une garantie de sauver son couple?

Alors me direz vous que faut il choisir ?

J'aime à penser qu'il n'est de plus belles preuves d'amour, que ce que l'on consent à donner à son partenaire " par amour "

www.probleme-amour-eux.fr

Partager cet article
Repost0