Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • France-Emmanuelle
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple
  • Vous apporter LA SOLUTION à votre Problème De Couple

Blog France-Emmanuelle

France-Emmanuelle vue sur le Web:

France-Emmanuelle vous informe

Si vous êtes sur mon blog c'est probablement que vous rencontrez un problème au sein de votre couple, vous cherchez une solution ?

5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 09:31

Le rapport de séduction est différent selon que nous soyons célibataires ou bien engagés en couple.

Dans le premier cas nous allons chercher à capter l'attention, pour cela nous allons regarder avec insistance, écouter avec attention, partager nos perceptions grâces à des capteurs sensoriels émotionnels en alerte aigus, avec "de facto" une démarche de mise en commun des recherches d'informations extériorisées de part et d'autre:

 

- Le regard insistant ou très attentif...

- L'échange de sourires complices...

- Les mains moites ou tremblantes...

- le corps en émoi, fiévreux brûlant...

 

En couple nous ne sommes plus dans la captation d'informations mais dans le rappel quotidien de notre séduction antérieure grâce à des rituels récurrents que nous avons mis en place. Nous allons reproduire, appliquer dans le temps les gestes et les attentions qui nous appartiennent et que nous avons construit ensemble, tout ce qui fait l'unique histoire de notre couple:

 

- Cette musique partagée ensemble...

- Ce premier restaurant en tête-à-tête...

- La toute première nuit d'amour...

- L'endroit des premières vacances à deux...

- Les premières décisions prises en commun...

 

Si pour certains la séduction est un simple préliminaire pour entrer en relation, pour d'autres c'est hélas une insatisfaction permanente qui entraine un éternel recommencement, un assouvissement du plaisir mais dans une quête perpétuelle de ce plaisir insatisfait poussant sans cesse à rechercher de nouveaux partenaires (syndrome de Casanova ), car l'enjeu consiste uniquement à conquérir avec un vif et intense désir durant les premiers jours pour aboutir tout aussi rapidement à un désintérêt rapide et complet de cette même conquête... ce qui entraine par ailleurs une grande souffrance chez celui qui est quitté aussi brutalement.

 

Séduire consiste à vouloir partager avec "cet autre", le meilleur de nous même, or sommes-nous toujours à même de vouloir partager le meilleur, que nous soyons seul ou bien en couple ?


Cela implique parfois que nous n'ayons plus l'impression de réussir à séduire, c'est que nous n'avons peut-être plus d'énergie à donner ou à partager, il est donc alors indispensable de se ressourcer dans son propre "MOI" ou dans les réserves des bases du "NOUS" que ce couple a établit et construit conjointement.


Il faudra retrouver le goût du bon, les premières heures de votre séduction partagée. Etant seul(e), il vous faudra déterminer votre potentiel de séduction et vous tester, voire vous brûler face aux potentielles déconvenues amoureuses... car il est peu probable de séduire pleinement si nous doutons ou manquons de confiance en nous.

 

Finalement, le "jeu de la séduction" c'est comme un jeu de cartes ou la stratégie, le hasard et la chance impliquent que l'on retienne les leçons des mises comme au poker ou bien des tactiques du jeu d'Echecs:


Car c'est souvent en étudiant ses parties perdues que l'on apprend le plus de ses fautes afin de ne pas les reproduire, ceci afin de gagner, non pas les prochaines parties, mais la confiance en soi et en autrui pour construire "Le Couple futur" qui saura se reconnaître en alignant les bonnes cartes maîtresses ou les pièces majeures sur l'échiquier de la Vie.

 



Partager cet article
Repost0
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 11:52

Les angoisses et le stress dévorent notre corps et notre esprit, l'émotionnel prend le pas sur l'intellectuel, nous ne sommes donc pas en mesure de prendre le recul qui s'impose pour être en mode réflexion.


Incapables de prendre la moindre décision,  nous ne faisons que visualiser de manière obsessionnelle l'élément parasite qui tourne en boucle dans notre tête et qui va par déclinaison perturber notre entourage.

 

- Adultère

- Peur de l'abandon

- Peur de l'échec

- Manque de confiance en son conjoint

 

Lorsque nous sommes en souffrance, focalisés sur le comportement de notre conjoint , ce qu'il fait ou ne fait plus d'ailleurs, nous sommes dans l'oubli du MOI, nous nous remplissons de doutes, de frustrations et de colère.


Pas question de vous dire qu'il ne faut nier la réalité d'une situation identifiée au sein de la relation de couple, mais il  est absolument essentiel de déterminer ce que nous cherchons à obtenir.

 

 

Car enfin,  si nous sommes angoisses, c'est que nous nous sentons impuissants, et cette impuissance nous empêche de mettre de l'énergie dans une recherche de solution, nous sommes en opposition permanente entre l'envie d'avancer et la peur de l'échec et ce non choix exacerbe et amplifie nos angoisses ce qui génère du stress.

 

Il faut se couper momentanément en s'impliquant "dans une activité de plaisir", le temps de se remplir d'énergie positive, mettre en place des solutions puis lâcher prise, les angoisses disparaissent si nous avons pris des décisions.

 

Attitude à adopter :

 

- Identifier le problème

- chercher des solutions

- Appliquer les actions

- Lâcher prise

 

Ainsi nous reprenons confiance en nous et en notre capacité à réfléchir et à agir, nous ne subissons plus une situation qui nous déborde, mais nous la contrôlons en adoptant un comportement qui nous semble juste et adapté.


Partager cet article
Repost0
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 11:16

Avoir confiance en soi implique de savoir "Ce que j'attends de moi-même" et quelle est pour moi la représentation que je me fais de la confiance que je m'accorde, dans quel domaine et auprès de qui je vais me comparer pour déterminer que je suis à la hauteur.

 


 

 

Je dois donc déterminer  mon échelle de valeurs personnelles !

 
D'ailleurs, comment vais-je pouvoir mesurer que je suis confiant et que je me sens bien... lorsque globalement j'ai une image dévalorisée de ce que je suis et de ce que je représente ?

 

Et puis, ai-je confiance en moi de la même manière à 20, 30 ou 40 ans ?

Non ! puisque mes valeurs changent, alors les paramètres et la notion de confiance aussi.

 

Il n'existe donc pas de réponse universelle à cette question que l'on me pose de manière régulière car la réponse attendue est en lien avec notre propre histoire de vie, nos expériences passées, et nos attentes; et elle est surtout, avant tout, en rapport avec notre perception personnelle de ce que représente la confiance en soi et de ce que l'on cherche à acquérir.

 

Il est donc essentiel de faire un travail sur soi pour comprendre quel est l'élément déclencheur qui va nous permettre d'atteindre progressivement l'objectif que l'on se fixe, avoir confiance en son désir et en sa motivation et mesurer que l'on atteint son objectif.

 

Quelques éléments déclencheurs :

 

Ce petit enfant qui ne sait pas encore marcher et qui un jour parce ce que sa mère lui tend les bras et l'invite à venir ose prendre le risque "de se lâcher" pour atteindre les bras de sa mère.

 

ou bien encore

 

Cet homme ou cette femme qui nous regarde de manière différente et qui par là même nous autorise à nous libérer de nos doutes et nos angoisses dans notre relation affective et ainsi nous libère de la prison de nos peurs.

 

Se libérer de nos croyances négatives, déterminer des objectifs mesurables, voilà un bon début pour prendre confiance et oser être soi. Mais c'est toujours dans le regard confiant de l'autre, véritable miroir révélateur de notre individualité profonde, que l'on prend conscience pleinement de notre état d'esprit en toute sérénité retrouvée.



Vous trouverez d'autres informations sur mon site principal

www.probleme-amour-eux.fr 

Partager cet article
Repost0
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 11:43


Engagé(e) depuis plusieurs années, un beau jour nous faisons le constat que l'homme ou la femme
que nous avons choisi, et pleinement désiré, ne fait plus attention à lui à (elle)

 

Bien souvent s'en suit des attentes fortes formulées sur un mode reproche, difficile alors de se faire entendre.

 

 

 

- Tu pourrais faire attention à toi, tu as pris 10 kg depuis que je te connais

- Avant au moins tu prenais le temps de te maquiller

- Tu t'habilles vraiment n'importe comment

 

Vous avez probablement raison, votre conjoint se laisse aller, pour autant la manière dont vous faites part de votre point de vue est bien souvent perçue comme une agression.

 

L'oubli de soi est en lien avec un profond un mal être, pour recommencer à retrouver
"Ce paraitre" il faudra travailler
sur le "Par être" car je m'oublie si je ne me reconnais pas.

 

Lorsque nous nous sentons fragilisés dans le regard de notre conjoint, nous sommes vulnérables et nous avons peur de perdre à jamais celui ou celle que nous aimons.

 

Humilies, souvent désemparés nous cherchons désespérément à se justifier pour se défendre d'un mal être, pour lequel on porte le poids de notre souffrance, qui fatalement nous déborde ex: ( prise de poids )

 

Nous avons besoin avant tout d être rassurés, pour avoir le courage de
"se reprendre en main" voire même d'être a
ccompagné(e) et soutenu(e), n’est ce d'ailleurs pas le rôle de " la compagne" ou du " compagnon" ?

 

Nous allons devoir faire  faire appel à une énergie considérable pour s'occuper de soi.

Et parce que nous sommes deux, nous sommes plus forts, nous allons pouvoir obtenir grâce au soutien de notre conjoint la volonté et l'énergie pour reprendre confiance en soi.

 

Exprimez vos attentes en étant force de proposition :

 

- Je te trouve moins séduisant depuis que tu as pris 10 kg si nous en profitions
  pour faire un régime familial ?

- Je te trouve plus jolie lorsque tu te maquilles, j aimerai que tu mettes ce rouge à lèvre
  qui te va si bien


 - Je souhaiterai que tu puisses à nouveau porter cette robe bleue etc...



  Vous trouverez d'autres informations sur mon site principal

  www.probleme-amour-eux.fr 
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 11:37

Lorsque je ne me sens pas respecté(e), je me sens agressé(e) voire meprisé(e) par mon conjoint.

C'est un cycle infernal, alternance de moments de crises, que je subis, et de moments de trêves souvent éphémères.

 





Car le problème de fond reste toujours d'actualité :
 


- Tu me parles mal

- Tu me provoques

- Tu me méprises
- Tu m'agresses

 

Cette soumission face à l'agression permanente de mon conjoint génère en moi colère et frustration, sans compter que je suis complètement destabilisé(e) par ses réflexions que je considère comme étant "injustifiées" et "infondées".

 

Je ressens au plus profond de moi :

 

- l'humiliation

- la soumission

- l'injustice

- l'impuissance

 

Pour que ce couple dialogue à nouveau, je dois retrouver un espace d'écoute et d'échange, car pour me faire entendre il faudra nécessairement que j'arrête de subir.

 

En conséquence il va falloir que je pose des limites, je n'ai pas à supporter l agressivité de mon conjoint et ce n'est pas parce que je pose mes limites, que pour autant je mets mon couple en péril.

 

Etre respecté(e) consiste à dire à mon (ma) partenaire ce que je souhaite, et ce de manière extrêmement claire.

 

Il faut donc que j'apprenne à dire "Non" en expliquant précisément la raison de ce refus; que je prenne de la distance en laissant mon conjoint seul face à son agressivité, lui signifier que je ne suis pas le réceptacle de sa colère, que j'explique le changement que je souhaite dans un avenir proche face aux revendications dont me fait part mon conjoint;  et enfin, que je reprenne MA dignité dans cette relation qui n'en est plus une, laquelle doit légitimement se reconstruire sur des bases saines et salutaires.

 

On ne règle pas une situation conflictuelle dans la fuite ou le "non-dit" mais en étant dans l'échange juste, dans le partage équilibré et dans l'écoute réciproque.

 

Un "MOI FORT" génère un "NOUS" heureux


Vous trouverez d'autres informations sur mon site principal.

www.probleme-de-couple.fr
Partager cet article
Repost0
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 11:45


Je me sens seule, je ne trouve plus de sens à ma vie..

Mécaniquement je vais travailler, récupérer mes enfants, contrôler les devoirs, préparer les repas.


Quand tout ce petit monde est couché, me voilà seule !

 


Séparée, je vis seule depuis 4 ans maintenant, ni vraiment bien, ni vraiment mal..

seule, tout simplement... et j'ai 45 ans...


Je regarde lentement le temps qui s'égrène, je ne m'émerveille plus... je n'espère plus.

Je ne désire plus... il n y a plus cette flamme en moi.

 


J'ai encore envie de croire, mais je n'arrive plus à éprouver.

Je vais sur des sites de rencontre, parfois je rencontre des hommes... j'ai rencontré beaucoup d'hommes...et pourtant ça ne marche pas... D'ailleurs ça ne marche jamais, ils ne me plaisent pas.


Je me dis que c'est moi, je leur fais peur, vous en pensez quoi ?


Suis-je normale France-Emmanuelle ?

 

Combien de femmes se diront en lisant cet article : "mais c'est moi... On parle de moi". Vous n'êtes pas seule, d'autres femmes que vous, cherchent à donner du sens à leur vie.

 

Pour commencer il n'est pas d'anormalité, mais des croyances qui s'installent avec le temps au rythme de nos expériences de vie.

Certaines croyances constructives nous permettent de nous
épanouir pleinement dans notre vie affective, d'autres se forgent à travers nos souffrances, nos peurs, nos doutes, nos incertitudes, notre histoire de vie... notre histoire qui démarre de cette petite fille que nous étions pour aboutir à la femme que nous sommes devenue.

 

Quand il y a en nous beaucoup de colère, de silence, de vide, nous ne sommes pas en mesure de regarder les autres, focalisées que nous sommes sur notre "mal-être", rongées par nos peurs, nos manques et nos défaillances; toujours à se comparer aux autres
"Ces Autres, qui à nos yeux sont heureux".

 

Prenez le temps de vous libérer des fantômes de votre passé et de déterminer vos besoins actuels et futurs !

Vous trouverez d'autres informations sur mon site principal

www.probleme-amour-eux.fr 

Partager cet article
Repost0
19 avril 2008 6 19 /04 /avril /2008 08:48
Pour reprendre contact avec ce couple, ce NOUS
J'ai besoin de savoir ce qui me rend " aimable"

MOI qu'est ce que je désire dans ce couple ?


- Qui je suis ?
- De quoi j ai besoin pour être bien ?
- Que puis je m apporter à moi même ?
- Si j'ai un MOI fort je peux enrichir ce NOUS en difficulté

Je ne suis pas une  victime,  relire dans  un de mes articles précédents (le phénomène de perception )
Quelle est ma perception de ce que je suis ?
Quel regard je porte  sur moi même ? avant de me préoccuper du regard des autres.

Je vous invite après avoir lu cet article à vous regarder dans un miroir.
Ne regardez plus ce couple en difficulté qui vous mine, vous ronge, vous obsède.

Ne regardez plus que vous.

Racontez moi ce que vous voyez !


www.probleme-amour-eux.fr

Partager cet article
Repost0